Les magasins Solumat sont fermés. Ce site ne vend pas de produits.

La manipulation du carrelage : les bons gestes et les bons outils

Photo of author

Alex Vincent

Le carrelage est un revêtement de choix pour la décoration et la finition des sols d’une habitation. Ce matériau polyvalent peut également être utilisé pour agrémenter les murs. Il se décline en une grande variété de modèles, de textures et de couleurs pour tous les styles d’aménagement intérieur ou extérieur. La pose d’un carrelage est néanmoins une opération délicate. Pour la réussir, vous devez adopter certains gestes et utiliser des outils spécifiques.

Comprenez les différents types de carrelages

Le carrelage se décline en différents types que l’on peut regrouper en deux grandes catégories. Celles-ci sont les carrelages en céramique et les carrelages en pierre.

Les carrelages en céramique

Les carreaux en céramique sont des revêtements fabriqués à partir d’argile humide et d’autres matériaux comme le sable ou le quartz. Ils sont réalisés suivant différentes techniques de cuisson. Ils peuvent être utilisés à l’intérieur comme à l’extérieur d’une maison. Ils servent couramment à l’aménagement des sols, des murs et des piscines. Les principaux types de carrelages en céramique sont :

  • les carreaux en terre cuite,
  • les carreaux en grès,
  • les carreaux en ciment.

Le carrelage en terre cuite est poreux et épais. Il se présente en plusieurs styles (émaux, tomettes, faïences, etc.), avec des couleurs chaudes comme l’ocre et le jaune. Le carrelage en grès est quant à lui antidérapant, résistant et étanche, avec des variétés comme le grès émaillé, le grès cérame, le grès porcelaine et le grès étiré. En ce qui concerne les carreaux en ciment, ils sont durables et recommandés pour les habitations de style moderne.

Il existe par ailleurs une nouvelle tendance de carrelage en céramique : le carrelage imitation parquet. Ce revêtement a l’apparence du bois, imitant le parquet à la perfection. Il présente l’avantage d’être à la fois durable, robuste face aux chocs, résistant à l’eau et non inflammable. De plus, c’est un matériau esthétique qui peut donner un aspect chaleureux et convivial à une pièce.

Les carrelages en pierre

On distingue deux types de carrelages en pierre : les carreaux en pierre naturelle et les carreaux en pierre reconstituée. Les carrelages en pierre naturelle sont des revêtements particulièrement solides, adaptés pour les aménagements intérieurs et extérieurs. Ils peuvent être en marbre, en ardoise, en granit, en travertin ou en pierre calcaire. Ces revêtements sont coûteux en raison du raffinement et de la noblesse de la pierre naturelle.

Pour ce qui est des carrelages en pierre reconstituée, ils sont obtenus en mélangeant notamment des granulés de pierre, du ciment, du sable, de l’eau et des additifs. Bien qu’ils aient un poids élevé qui complique leur pose, ils sont de plus en plus populaires. Ils sont appréciés pour leur prix attractif, leur robustesse et leur résistance à l’usure. Vous pouvez les utiliser à l’extérieur pour aménager par exemple une terrasse.

manipulation carrelage outils

Les meilleurs outils et équipements pour manipuler le carrelage

Parmi les meilleurs outils et équipements servant à manipuler le carrelage, on retrouve la scie cloche. Elle permet de percer le revêtement sans éclats, fissures ou cassures. La scie cloche pour le carrelage est adaptée pour réaliser un percement propre et précis dans la céramique ou la pierre naturelle. Cet outil se présente en différents modèles pour les bricoleurs amateurs et les professionnels. Un autre accessoire nécessaire pour manipuler le carrelage est la taloche. Celle-ci se présente en plusieurs formes, dont la taloche crantée et la taloche éponge. La taloche crantée est utilisée pour appliquer la quantité de colle suffisante pour coller un carrelage sur un sol ou un mur. La taloche éponge permet quant à elle de garantir une bonne finition après la pose du carrelage.

Le malaxeur électrique est utile pour une préparation efficace du carrelage. Cet équipement permet de réaliser un mélange homogène, plus agréable à poser. Il est disponible en une multitude de modèles, avec différentes vitesses pour répondre à tous les besoins. Enfin, on retrouve le coupe-carreaux manuel qui est généralement léger et facile à utiliser. Cet outil a été conçu pour faciliter la découpe des carreaux. Nous vous recommandons de choisir un coupe-carreaux manuel capable de découper plusieurs longueurs de carrelage.

Les bons gestes lorsque l’on travaille avec du carrelage

La première règle à suivre lorsque vous travaillez avec du carrelage est de préparer minutieusement le support pour la pose du revêtement. Éliminez toute trace de poussière, de graisse ou de résidus pouvant réduire l’adhérence du mortier colle qui sert à fixer les carreaux sur le support. Autrement, vous augmentez les risques de cassure du carrelage. Ensuite, assurez-vous que le support est stable, avec une humidité inférieure ou égale à 4 %, avant l’installation du carrelage.

Un autre bon geste consiste à préparer et à appliquer correctement le mortier colle. Il faut suivre rigoureusement les instructions indiquées sur son étiquette pour sa préparation. Négliger une seule instruction pourrait contribuer à réduire l’adhérence du composé. La couche de mortier colle appliquée durant la pose du carrelage ne doit par ailleurs être ni trop fine ni trop épaisse. Pour finir, vous devez bien planifier l’assemblage des carreaux. Nous vous encourageons à concevoir un plan de pose précis en prenant les mesures adéquates sur le support. N’hésitez pas à utiliser un instrument de mesure comme le niveau à bulle pour évaluer l’horizontalité et la verticalité de votre ouvrage.

Quelques conseils d’entretien du carrelage

Pour préserver votre carrelage, balayez régulièrement votre sol pour le maintenir propre. Évitez d’utiliser des produits agressifs (acides, alcalins, pailles de fer, éponges dures, etc.) pour le nettoyage des carreaux. Les produits de nettoyage qui laissent une pellicule grasse à la surface des carreaux sont également déconseillés. En effet, ils peuvent retenir la saleté sur le carrelage et rendre difficile son nettoyage.

Il est recommandé de laver périodiquement le carrelage. Pour ce faire, il faut utiliser des produits adaptés au type de carreaux. Après le lavage, n’oubliez pas de bien rincer la surface du carrelage. Pensez à utiliser un aspirateur à eau ou une serpillère en microfibre pour sécher les carreaux. Enfin, prenez soin de bien nettoyer les joints lors de l’entretien de votre carrelage. Vous pouvez utiliser du vinaigre blanc dilué dans de l’eau et une brosse de nettoyage pour les frotter délicatement. Rincez convenablement les joints à la fin du nettoyage.